Tout savoir sur la barrière Vauban

Sep 27, 19 Tout savoir sur la barrière Vauban

La barrière Vauban est un équipement fort pratique pour délimiter un périmètre bien défini que l’on veut interdire au public. Généralement elle est employée par les collectivités locales et par des entreprises ou associations agissant dans le domaine de l’événementiel. Elle sert alors pour les fêtes communales (kermesses, défilés, brocantes), pour les événements sportifs (Tour de France par exemple), pour les festivals en été (théâtre, musique) et pour encadrer les grévistes qui manifestent en secteur urbain. Découvrons l’histoire, la composition et les avantages de cette barrière…

Son histoire

La barrière Vauban se nomme également barrière mobile, de ville, de police, de barricade ou de contrôle de foule.

Son nom provient de l’ingénieur français, Sébastien Le Prestre de Vauban, qui a imaginé et conçu les fortifications de nombreuses villes de France (comme celles de Dunkerque et de Lille).

En Belgique, elle est appelée barrière Nadar, du nom du photographe belge Nadar qui a survolé Bruxelles le 26 septembre 1864 avec un ballon géant. Pour pouvoir se poser facilement, il avait fait disposer plusieurs barrières mobiles pour garder la foule à distance.

Sa composition

La barrière Vauban est composée de quatre pieds, d’une structure et de barreaux en acier galvanisé hautement résistant. Ces barreaux sont directement soudés à la structure pour renforcer sa résistance.

Selon les dimensions et les modèles, la barrière possède 14, 16 ou 18 barreaux.

ID-Acier, expert de la barrière de protection sur internet, propose les dimensions suivantes : 1,10 m x 2 m, 1,10 m x 2,20 m, 1,10 m x 2,50 m et 1,10 m x 2,47 m.

La barrière dispose également de deux crochets de fixation permettant de relier plusieurs barrières entre elles et d’améliorer ainsi le système de sécurité.

Ses avantages

La barrière Vauban est, comme vu précédemment, très résistante et pratique, mais elle offre d’autres avantages :

– lorsque plusieurs barrières sont accrochées entre elles, les rotations et les dénivelés sont facilités.

– après usage, les barrières se stockent au carré car elle se rassemblent et s’imbriquent entre elles. Le carré ainsi formé reste bien stable et prend très peu de place.

– ces barrières se manipulent vraiment très facilement au moyen d’un engin de manutention.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Innocom | Les lampes tash art | Bon Plan Maison